Partagez | 
 

 radioactive - Maria.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
- Invité -


MessageSujet: radioactive - Maria.   Mar 25 Sep - 18:39

maria, bartolomeo
Nous rêvons tous de redevenir des enfants, même les pires d'entre nous. Peut-être même les pires plus que les autres.
nom: Bartolomeo, vestige d'une grande famille, l'Italie qui coule dans les veines, le crime marqué au fer rouge dans les gènes. Ce nom, c'est une fierté pour toi, doux soleil venu de ce pays à l'accent chantant.prénom: Maria. Simple & court, laissant aucune place aux surnoms. Héritage familiale d'ancêtre lointain de cet arbre généalogique où les branches se mêlent et se démêlent. âge et date de naissance: Enfant de bonheur, gamine que ton paternel n'attendait pas, pas plus que ta mère. Il y a trente-cinq ans, tu es venu agrandir le cercle familial un soir hivernal, tu as fais basculé les festivités familiales en montrant ton doux visage pour la première fois le 25 décembre dans cet hôpital de Palerme. Naissance d'une nouvelle ère pour le fier père Bartolomeo. lieu de naissance: Douce et sauvage à la fois, la Sicile s'est vu agrandir sa population avec ta naissance. Palerme fut le berceau de ton enfance. statut: Souvenir brumeux, souvenir amer. L'amour bafoué à maintes reprises, il t'étouffe lorsque l'image de son corps inerte qui jonche le sol te saisis. Images sombres qui te rappelle à la liberté. job/études: Vil serpent dont le venin pousse les autres dans les bras de la faucheuse. Maîtresse de ces breuvages à la sentence irrévocable. Tu donnes la mort avec délicatesse. Tu t'affaires dans un bar miteux pour laisser traîner ton écoute indiscrète. Enfin, pas si indiscrète que ça, Maria Botoloméo - où véritable espionne pour le compte de la famille. orientation sexuelle: Consommatrice de cette virilité, de ces odeurs boisées. Spectatrice de cette fierté mal placée&de cet orgueil digne de l'homme. Tout aussi admirative des femmes et de ces fantasmes qu'elles font naître par leur simple apparat. groupes: HUNGRY LIKE THE WOLF avatar: Jenna Dewan.
sick cycle carousel


Tes petites phalanges d'enfant délicate trace des esquisses de dessins sur la fenêtre que t'efface d'un revers de la main. Dehors, il fait froid, la pluie inonde les rues comme elle inonde ton cœur innocent. Maria Bartolomeo, douce fierté acidulé du couple Bertolomeo. Pas ce soir. Ce jour, la fierté s'est ternie, elle s'est éclipsé pour laisser la colère prend possession des traits de mama Bertolomeo, Les étoiles scintillantes de son regard se noient sous le mécontentement. La colère enflent la voix du paternel, fidèle à la défense de sa fille. Petite poupée précieuse longuement désiré & attendue. La tristesse creuse son trou. C'est de ta faute si papa&maman se dispute. Le chat de la voisine à rendu son dernier miaulement. Mort le chat de la vieille qui réside à côté. Accusé, jugé coupable d'empoissonnement volontaire sur la bête qui n'avait de cesse de te griffer lorsque tu l'approchais un peu trop. Toi et ton enthousiasme débordant d'enfant pour les animaux. Tu l'as trop vu faire papa Bartolomeo. Souvent assise près de lui alors, qu'il s'affairait dans avec ces tas de choses aux couleurs étrange mélange d'odeurs. Tantôt douce, tantôt désagréable, pour le même résultat. T'as vu, observé, enregistré. Gamine maligne qui ne perdait aucune seconde de ces instants délicats, précieux, d'un père à sa fille. La porte claque, le silence semble pesé de tout son séant sur le domicile de la famille, tu observes l'ombre massive de ton père traversé la rue, il se retourne avec ce sourire bienveillant, balayant d'un simple revers la tristesse qui inondait quelques instants plus tôt ton cœur fragile de môme. Les excuses, les remords de ton acte s'évaporent dans un enthousiasme farouche, intérêt sournois pour une activité tout aussi désastreuse que le reste à venir.

L'astre lunaire domine le ciel, il étire sa couleur ébène, ciel sans étoiles en cette soirée ordinaire. Ordinaire pour toi, désastreuses pour les autres. Ces autres, ceux qui n'appartiennent pas à ce monde sanglant dont tu as l'habitude. Assise au côté passager, tu sens le regard de ton cousin qui glisse sur ta silhouette tassé sur le siège, réfugié dans ton silence, tu fuis la conversation. Pas ce soir. Ni jamais. Le véhicule s'essouffle puis marque l'arrêt, ton regard s'accommode à l'obscurité, les arbres pour témoins fantomatique d'une scène macabre. « Il pèse une tonne ce connard » que balance ton complice tandis le corps encore chaud dissimulé dans le coffre heurte le sol dans un bruit sourd. Tu rejoins ce dernier, ton regard se perd sur le cadavre qui s'étale à tes pieds. Les souvenirs dansent au sein de celui-ci. Tu te souviens de ces morsures brûlante, brutale sur ton épiderme, le carmin qui tapisse le sol, de cet air que tu cherchais désespérément. Trop fière, jolie Maria pour crier à l'aide, bouffer par la honte pour te tourner vers ta famille qui aurait résolu le soucis en un tour de main. T'as fini par donner le change, trop lasse de voir le miroir fracturé d'un amour désespéré que tu lui portais, fatigué d'être la propre spectatrice de ta descente trop brutale pour les enfers. Elle est venue douce faucheuse, meilleure amie de ta plus tendre enfance, elle a déroulé son tapis rouge sous tes opalescents, o danse funèbre, doucement elle s'est enlisée, prenant possession de son nouvel ôte éphémère. Dernier soupir dans une supplication, il n'est plus. Vestige d'un amour passionnel, charnel, obsessionnel, possessif. Tu balais le torrent d'émotions contradictoires qui t'envahit, trop tard pour regretter, trop tôt pour savourer. « Le cyanure laisse des traces. Trêve de bavardage, on creuse » Parce que c'était le seul moyen pour oublier, pour avancer. Marche ou crève, Maria, n'oublie jamais qu'il n'avait de cesse de répéter ton paternel. Alors, t'as décidé de marcher, Bartolomeo.

Cette chambre d'hôtel te pousse à la méfiance, le doute prend peu à peu possession de ton esprit alors, que tes mains cherchent désespérément tes affaires éparpillées sur la moquette couleur saumon tout dégueulasse. Tu n'y a pas prêter attention hier soir, trop occupé à capturé les lèvres de ton amant, à la quête d'une chaleur visée à la décadence. « Je m'assure de veiller à la protection de ces deux mômes dont tu as la garde, toi tu gères pour que tes flics restent à leur place – c'est-à-dire – loin de ma famille. Le fait qu'on s'envoie en l'air n'est qu'un plus, disons...un bon compromis » que tu souffles en te tournant vers lui, l'expression de ton visage marque l'arrêt de cette discussion. T'es pas vraiment du genre négociatrice, pire lorsqu'il s'agit de ta famille. Tu enfiles ta veste et claque la porte de cette chambre. Dans le couloir, les effluves désagréables se multiplient, une grimace déforme ton visage alors, que ta silhouette se plante devant les portes de l'ascenseur, ton regard glisse sur la vieille dame à ton côté, elle tient des sacs de courses dans ses bras trop frêle pour en supporter le poids très longtemps. « De l'aide ne se refuse jamais » Tu achèves ta phrase en lui prenant les sacs des bras. Un regard en biais indique sa méfiance, Détroit étant une ville où les ombres ténébreuse mènent leurs danses inlassablement. Tu lui accorde la raison à la petite vieille mais, ton sourire convainquant lui fait baisser la garde, un sourire reconnaissant traverse son visage ridés qui devait être autrefois une beauté sans pareil. Tu t'engouffres dans l'ascenseur à sa suite, dépose les courses à son modeste appartement pour ensuite faire demi-tour et rentrer chez toi. Tantôt guerrière, sauvage, tempétueuse, combative, puis, femme à la douceur exquise, intelligente, loyale, rusée, manipulatrice. Digne enfant de la Cosa Nostra.
behind the curtain
pseudo: nuits intimes. planète/pays/ville: Le nord de la France. avatar et crédit des images/gifs: avatar : bazzart : moonlight, gif : tumblr inventé/lien: préféfini t'as un truc à dire ?: Ce design  I love you . une chanson préférée du moment ?: Barns Courtney - 99. un dernier mot jp ?: Que vous êtes beaux, j'vous love déjà I love you et cette accueil de malade sans compter ce petit bébé. Bon ok, j'ai fais ma curieuse, j'étais déjà tomber sous le charme de ce header alors que le forum n'était pas encore ouvert, mais ça vous me le pardonnerez, j'en suis sûr...ou pas   bref, j'arrête mes conneries, j'ai une fiche à faire    plein d'amuuur sur vous.  
Code:
<txb>maria bartolomeo </txb>Jenna Dewan (27/09).



Dernière édition par Maria Bartolomeo le Ven 28 Sep - 7:58, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edna Bartolomeo
- "l'amante" religieuse -
avatar
pseudo : Harrenhal
face @crédit : jessica de gouw + rxdleaves
double face : Yvan, le politicien véreux
messages : 305
en ville depuis : 17/09/2018
points de vie : 651


GANGSTA SQUAD
.:

MessageSujet: Re: radioactive - Maria.   Mar 25 Sep - 18:43

Bienvenue officiellement à toi parmi nous la magnifique (et empoisonneuse) Bartolomeo I love you
On va devoir se créer le lien qui va avec le personnage, et vu la famille, ça risque d'être bien tendu niveau relations
Allez, à toute alors pour voir cette belle fiche et ce mot d'amuur

_________________
"Je ressemble aux oiseaux", disait-elle, "j'apprends à chanter dans les ténèbres"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ismael Gallagher
- the infinite black skies #mercure -
avatar
pseudo : under your spell.
face @crédit : dacre, perlman (codage sign by astra; lyrics by kyo.)
double face : ennis, l'inspecteur gadget
messages : 314
en ville depuis : 21/07/2018
points de vie : 633


GANGSTA SQUAD
.:

MessageSujet: Re: radioactive - Maria.   Mar 25 Sep - 18:46

BON. déjà t'es notre premier membre donc je t'aime. ensuite jenna puis une bartolomeo trop de perfection en toi

BIENVENUE OFFICIELLEMENT PAR ICI. hâte de lire tout ça si besoin le staff est là pour te servir


_________________
l'amour est un suicide.
pourquoi ces gens sourient, puisqu'ils sont tous tristes? même le ciel s'indigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://millionseyes.forumactif.com
Invité
- Invité -


MessageSujet: Re: radioactive - Maria.   Mer 26 Sep - 11:29

@Edna Bartolomeo Je pouvais pas résisté à la meilleur des familles, merci à toi magnifique et brûlante mante - la beauté c'est d'famille
Effectivement, ça risque d’être épique, mais ça va etre top quand meme - si si What a Face
Je m'active pour ma fiche, en espérant qu'elle convienne I love you

@Ismael Gallagher Tant d'amuuur, t'es pas trop mal non plus - (Dacre ) c'est vous qui êtes trop parfaits merci pour ce bel accueil I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
- Invité -


MessageSujet: Re: radioactive - Maria.   Mer 26 Sep - 13:59

Bartolomeo + Ce choix de trogne + ce début de fiche mammaaaa comment j'aime tout ça !!
J'ai hâte de lire le reste jpp !
Welcome ici
Revenir en haut Aller en bas
Léa Mcbyrne
- gangsta's paradise #membre du mois -
avatar
gangsta's paradise #membre du mois
pseudo : .psychée
face @crédit : chloe moretz - (a) anesidora
double face : le monstre des rues.
messages : 90
en ville depuis : 26/09/2018
points de vie : 877


GANGSTA SQUAD
.:

MessageSujet: Re: radioactive - Maria.   Mer 26 Sep - 17:25

la famille s'agrandit quand même (a) j'aime pas ça ^^ je veux la mienne aussi ! bref ..
cette bouille est parfaite pour le rôle j'ai hâte de voir les sœurs en jeu !
bon courage pour ta fiche !

_________________
Elle est mignonne, cette petite, mais tu ne lui dois rien. Il faut que tu te montres plus ferme. Achète-lui une jolie poupée et dis lui au revoir avant qu'elle ne s'imagine que tu vas la garder avec toi jusqu'à la fin de tes jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
- Invité -


MessageSujet: Re: radioactive - Maria.   Jeu 27 Sep - 21:55

@Ethan Templeton Tant de compliments, je meurs merci à toi, j'espère que le reste de ma fiche te plaira tout autant que le début I love you

@Léa Mcbyrne LES BARTOLOMEO DOMINERONT LA VILLE
J'espère que tu auras rapidement la tienne, histoire que les guerres prennent place aha (a)
Merci pour cet accueil I love you
Revenir en haut Aller en bas
Edna Bartolomeo
- "l'amante" religieuse -
avatar
pseudo : Harrenhal
face @crédit : jessica de gouw + rxdleaves
double face : Yvan, le politicien véreux
messages : 305
en ville depuis : 17/09/2018
points de vie : 651


GANGSTA SQUAD
.:

MessageSujet: Re: radioactive - Maria.   Ven 28 Sep - 9:42

FÉLICITATION T'ES OFFICIELLEMENT DANS LA MERDE
bienvenue à détroit !

t'es validé ! Ok, je suis tombée amoureuse de la petite perle Maria, tu l'as tellement bien décrite et puis ce coup de l'accusation pour la mort du chat du voisin ! Bref, j'aime tout, et ne t'inquiètes pas, le fait d'être restée vague sur la famille ne pose aucun problème I love you Je suis bien pressée de la voir en action en rp Et maintenant, l'aventure commence vraiment mais avant d'aller flanquer la frousse aux petits du quartier, il te faut passer quelques étapes primordiales pour bien s'installer sur le forum je t'invite donc à visiter les liens ci-dessous et te recenser dans les sujets adéquats bon jeu parmi nous mon chat

les liens à voir
recenser ton personnage
poster ta fiche de lien
faire une demande
poster un pré-lien
poster dans le flood privé
réclamer tes points
voter pour le forum



_________________
"Je ressemble aux oiseaux", disait-elle, "j'apprends à chanter dans les ténèbres"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
- -


MessageSujet: Re: radioactive - Maria.   

Revenir en haut Aller en bas
 
radioactive - Maria.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mariage de Brise et Hegdes
» Desperta Ferro
» [Jour III] Beata Maria.
» Les Poupées font leur Cinéma 2 ! (Solution en ligne !)
» [Baronnie] Azay sur Cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
only god forgive :: la cité des mâles veille sur le quartier des lunes :: la base de données :: les habitants-
Sauter vers: