Partagez | 
 

 la balade à simba (alma)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lip Snyder
- - i'm an angel with a shotgun - -
avatar
face @crédit : nekfeu (hallows)
messages : 57
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 262


MessageSujet: la balade à simba (alma)   Mar 9 Oct - 22:02

J'sais faire que ça: écouler kilos de verte
Pas besoin des bras d'une femme, j'connais pas ceux de ma mère
Pas besoin qu'on m'aime en fait, j'ai juste besoin qu'tu quittes ma tête


L'été indien est fini, c'est les nuages gris et la pluie qui s'abat de temps en temps histoire de se ré-habituer. Les gens sortent moins, les jeunes rient moins. Les mauvais jours qui reviennent c'est une putain d'aubaine pour Lip, les iencli consomment plus, les fournisseurs sont contents. Les commandes se multiplient et les livraisons aussi. Sur sa moto, c'est ce à quoi s'adonne Lip. Il zizague dans les ruelles de Detroit avec la grâce d'une ballerine. Une virée pour les habitués, les adresses sont enregistrées dans un coin de sa tête et y'a plus qu'à. Alors il rode, fait ronronner sa bécane au fil des rues et des boites aux lettres, sa came bien planquée sous son cul. La fin de soirée arrive vite bizarrement, il s'arrête pour manger dans un petit diner glauque qui fait l'angle d'une rue dans lequel il enfourne un milkshake menthe et un cheeseburger. Il balance ses billets sur la table une fois repu. Dehors ça bruine, le ciel gronde et il se dit qu'il devrait pas trop tarder à rentrer. La dernière chose qu'il veut c'est rentrer sous la pluie et se retrouver trempée jusqu'au os. C'est pas le moment de tomber malade avec les clients qui se multiplient et le nombre de commandes qui s'intensifie. Il va pour enfiler son casque, près de sa bécane quand soudainement des cris derrière lui l'interpelle. Il met quelques secondes avant de comprendre d'où ça vient, il hésite à y aller un instant. Parce que c'est comme ça que ça marche ici à Détroit normalement, c'est chacun pour sa gueule et le reste on s'en balec. Mais il sait pas pourquoi, Lip ce soir, il cherche à savoir. Y a un truc qui cloche il le sait. Peut-être un pute qui se prend une rouste par son dealer mais dans le doute. Alors casque en main il marche un peu le long du bloc, jusqu'à une ruelle. Sur le mur de brique froid, une nana dont les pieds touche même plus le sol et un mec qui balade ses mains de partout sur elle. Putain de pervers. Eh, tu fais quoi ? Le mec se retourne même pas, la fille a le visage caché par ses cheveux et quand elle lève la tête vers lui, il se fige. Alma. C'est Alma. Y a comme un truc qui explose dans sa tête. Tout d'un coup, Lip court pour parcourir les quelques mètres qui restent entre eux. Il attrape le mec par le col de sa veste jusqu'à ce qu'il tombe par terre. Et c'est à coup de casque de moto que Lip le prend ce putain de connard de merde. Et c'est la rage qui l'anime, et l'adrénaline qui coule dans ses veines. Il le frappera jusqu'à ce qu'il arrête de respirer s'il le faut. Tout. Tout sauf elle.

_________________

    YOU & I WERE MADE OF GLASS, WE'D NEVER LAST ◇
    But after we fuck it's over, walked out the door; that's closure. No I can't stay here and hold her, tomorrow act like I don't know her. Wouldn't ever be here sober, can't tell which one is colder. My clothing's on, we both did wrong, I gotta go that's what I told her.c:endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Suarez
- - i'm waiting for superman - -
avatar
face @crédit : magdalena z ou cindy k
messages : 55
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 218


MessageSujet: Re: la balade à simba (alma)   Mar 9 Oct - 23:22

au moment même où alma sort du boulot, elle regrette d'avoir choisi de rentrer chez elle à pied. en moins de vingt secondes, elle a eu droit au traditionnel concert de mec bourrés auquel a droit toute fille qui marche seule dans la rue à cette heure-ci. une polyphonie extrêmement agaçante qui mélange sifflements, tentatives de drague piteuses et autres sons gutturaux peu attrayants. et à celui qui s’imaginerait que son aura se sent grandie par tant de sollicitude, elle a envie de rappeler que ça n’a rien à voir avec de la drague, aussi lourde soit-elle. c’est plus de harcèlement qu’il s’agit. entre les mecs qui sifflent et ceux qui l’affublent de surnoms désobligeants, ce degré d’emmerdement n’a rien à voir avec la drague. à ce propos, elle se demande à quel moment la logique du cerveau masculin a considéré que le caramel était un aliment qui pouvait devenir synonyme de compliment à l’égard de la gent féminine. un complexe d’œdipe mal digéré avec un dessert trop sucré ? un élan poétique qui inspirerait des métaphores trop subtiles pour qu'elle les comprennes ? et là encore, comme pour plein d’autres aberrations qui rythment le quotidien d'une fille de détroit, elle est censée trouver ça normal. eh ouais, c'est une meuf, la rue ne lui appartient pas. point. donc elle se fait emmerder. logique. logique selon qui ? selon quoi ? elle se dit qu’il y a peut-être une bande de fées qui se penchent sur les berceaux des mecs de cette foutue ville en leur donnant les clés de la ville. elle a l'impression qu'on la suit. c’est assez écœurant de sentir des regards graveleux qui la matent juste parce que c'est une fille et qu'elle marche ! et bien évidemment que non, elle n’était pas en jupe. non, elle ne portait pas un truc super-moulant. et non, son pull à col rond n’offrait aucune vue plongeante. cela dit, elle la trouve débile cette question de « tu portais quoi ? » qui revient dès qu’une meuf se plaint. et alma, elle n'arrive pas à se contenter de fermer sa gueule et marcher en regardant ses pieds. alors, elle lâche un « va t'faire foutre » au mec qui la suit. sans relever le fait qu'ils étaient seuls dans une petite ruelle. et elle se sent crade, alma, quand il s'met à la tripoter en l'affublant de tous les noms. elle crie. elle prie - intérieurement. elle se débat. en vain. ses cinquante kilos et elle n'arrivent même pas à le faire reculer à un millimètre. une voix qu'elle ne connait que trop bien lui redonne espoir. « lip ! » elle n'a même pas le temps de se réjouir de le voir que son agresseur se retrouve à terre. lip le maitrise puis l'assène de coups. il cogne. sans s'arrêter. alma, elle voit l'autre se vider de son sang. elle essaye d'attraper le bras de lip pour le faire reculer, mais il s'échappe facilement de son emprise. « lip ! lip ! s'il te plait arrête, tu vas l'tuer. il mérite pas que t'aille en prison pour lui. »celle panique. putain d'ascenseur émotionnel.

@lip snyder

_________________

    --- and you know
    i need you like a heart needs a beat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lip Snyder
- - i'm an angel with a shotgun - -
avatar
face @crédit : nekfeu (hallows)
messages : 57
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 262


MessageSujet: Re: la balade à simba (alma)   Mar 9 Oct - 23:42

Des pains il en avait foutu pour elle. Et pas qu'un peu. A toutes les sauces. A des petits gabaratis, des gros gabarits. Des coups de pieds, des bras d'honneur. Des mecs qu'il avait plaqué contre un mur prêt à les étouffer jusqu'à ce que le dernier souffle de vie s'échappe de leurs lèvres y en avait eu des tas au cours de ces années passées à ses côtés. Y avait eu ce trou de balle de Brian Cavanaugh qui l'avait fait pleuré quand elle avait quatorze ans. Ils sortaient même pas encore ensemble à cette époque-là mais le Brian avait fait croire à tout le lycée qu'ils avaient couché ensemble sous les gradins du stade de baseball. Ca avait suffit à Lip pour lui casser le nez à la sortie des cours. Il avait été le premier d'une longue lignée. Lip le colérique, le sanguinaire, qui finissait toujours par se faire virer ou arrêté. Il en avait passé des putains de longue nuit à l'ombre parce qu'il avait eu la main trop lourde ou parce qu'il avait semé la zizanie dans un bar ou dans une boite de nuit en lançant les hostilités. Ouais il en avait frappé des mecs. Parfois tout seul. Parfois pour elle. Et celui de ce soir était le dernier en date. Les coups pleuvent, le casque de moto en guise d'arme et le sang tarde pas à gicler. Il croit même voir une dent sauter, Alma hurle mais il entend pas. Il la pousse même quand elle vient vers lui pour essayer de le faire arrêter de taper. Il est dans une putain de transe et lorsqu'il tape son arcade et qu'il se prend du sang sur lui il capte. Il capte qu'il pourrait effectivement le tuer ce soir, et que même si le monde serait sans aucun doute plus beau avec une pourriture comme lui en moins il a pas envie de retourner derrière les barreaux une énième fois. Il est essoufflé, en colère, assène son dernier coup de pied et quand le type reste immobile, il croit qu'il l'a vraiment tué. Puis finalement le type se relève, trébuche, retombe, puis se casse. C'est ça casse-toi espèce de fils de pute, t'as de la chance de pouvoir encore marcher ! qu'il hurle Lip. Il s'en tape de rameuter tout le quartier, que les flics se ramènent. Il s'en fout. Il regarde le connard s'éloigner d'eux en titubant et le dealer fait volte-face. Il est où ton connard de mec dans ces cas-là, hein ? Il est où ? Quel genre de fils de pute la laissait rentrer seule chez elle le soir dans un quartier aussi malfamé que le district Nord. Il en revient pas, il arrive pas à croire ce qu'il vient de se passer. Ce qui aurait pu se passer si il n'avait pas été dans le coin complètement par hasard. Et ça le fout dans une rage noire Lip, la possibilité que tout ait pu basculer sans qu'il le sache. Sans qu'il soit là. Qu'il y ait pu lui arriver un truc si horrible seule dans cette ruelle.

_________________

    YOU & I WERE MADE OF GLASS, WE'D NEVER LAST ◇
    But after we fuck it's over, walked out the door; that's closure. No I can't stay here and hold her, tomorrow act like I don't know her. Wouldn't ever be here sober, can't tell which one is colder. My clothing's on, we both did wrong, I gotta go that's what I told her.c:endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Suarez
- - i'm waiting for superman - -
avatar
face @crédit : magdalena z ou cindy k
messages : 55
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 218


MessageSujet: Re: la balade à simba (alma)   Mer 10 Oct - 0:24

son agresseur enfin mit hors d'état de nuir, alma se rappelle alors de ces grands discours sur l’inné et l’acquis. elle refuse de croire que c’est inné. aucun être humain ne peut naître graveleux et relou. elle se résout donc à croire que c’est un truc acquis. et elle finit par te dire qu’il y a des mères qui ont dû rater un truc ou deux dans l’éducation de leurs rejetons. comme une évidence, lip est là pour la sauver. alma a l'impression de vivre un déjà vu. elle ne les compte pas les fois où il s'est battu pour elle. les nez qu'il a cassé. elle n'oublie pas. elle n'oubliera jamais. ils ont grandit ensemble, et lip n'avait jamais laissé personne la froisser et encore moins poser la main sur elle. il n'avait pas besoin d'être là. dès qu'on lui rapportait qu'une quelconque personne l'avait embêté, il sortait les poings. sans même chercher à s'assurer de la véracité des faits. ses yeux s'assombrissaient, sa mâchoire se contractait et il cognait. comme il le fait maintenant. fort. vite. violemment. il ne laisse aucune chance à son adversaire. alma crie. elle essaye de le raisonner. pour ne pas qu'il se fasse catch up bêtement. pas à cause de cet enfoirré. puis il ralentit la cadence. il se calme un peu. frappe une dernière fois. balance une insulte. puis se retourne vers alma. garrett pensait qu'elle rentrerait en taxi - comme d'habitude, mais elle n'ose pas prendre sa défense. pas maintenant. pas alors que lip voit rouge. elle lui doit tellement... merci. elle baisse les yeux. goutte d'eau qui s'écrase contre le bitume. l'impression d'être crade. l'envie de se laver pour retirer toute trace que ce porc a laissé sur son corps. et elle explose. frustration qu'elle extériorise. ses joues qui deviennent humide. elle est dégouté. paradoxalement apeurée, bien que rassurée par la présence de lip. elle a honte. honte des noms dont il l'a affublé. honte de ne pas avoir pu réagir contre cet esprit scabreux et frustré. honte de ne pas pouvoir se protéger toute seule. honteuse d'avoir blessé lip la dernière fois. trop de pensées qui se bousculent dans sa tête. elle a l'impression de devenir folle. elle n'arrive même pas à concevoir le fait qu'elle était carrément sur le point de se faire violer.

@lip snyder

_________________

    --- and you know
    i need you like a heart needs a beat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lip Snyder
- - i'm an angel with a shotgun - -
avatar
face @crédit : nekfeu (hallows)
messages : 57
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 262


MessageSujet: Re: la balade à simba (alma)   Jeu 11 Oct - 20:19

Essoufflé, éreinté par la force des coups qu'il a lui même donné. Lip a du mal à reprendre son souffle, il se retourne, lui fait dos pour reprendre ses esprits. Il jette un bref coup d'oeil à ses mains, sa main droite porte le sang d'un autre. L'autre est intacte, contrairement à son casque de moto dont la visière a prit une couleur pourpre. Il tremble encore Lip quand il se retourne vers Alma et qu'il hurle de colère. Il crie parce qu'il a eu peur, parce qu'il imagine qu'il aurait pu ne pas être là, qu'il y aurait pu lui arriver un truc horrible, insurmontable. Il s'en prend à son mec car à ses yeux c'était à lui de se charger de sa sécurité, de s'assurer qu'elle rentre toujours à bon port et que jamais elle ne puisse se retrouver dans une pareille situation. Il a presque envie de vomir Lip quand il revoit les mains de ce type sur le corps d'Alma. Un corps qu'il avait chéri, aimé et cajolé pendant des années et qui maintenant appartenait à un autre. Elle pleure et c'est un couteau qui s'enfonce dans sa poitrine. Il a toujours détesté la voir pleurer, ironique pour celui qui était responsable de la plupart de ses larmes. Lui qui l'avait blessé tant de fois et qui avait été la raison de ses nuits blanches. Il ose pas la toucher, il la contemple un moment alors qu'elle le remercie. Viens, je te ramène. Quand il avait acheté sa première moto, elle était furieuse. Elle lui avait dit qu'elle ne voulait pas le voir rouler avec ça, qu'il finirait par se tuer, qu'il aimerait trop la vitesse et évidemment Lip n'en avait fait qu'à sa tête et ne l'avait pas écouté. Il doute qu'elle accepte de monter sur le bolide mais il tente quand même. Je roulerai pas vite. Il pourrait la mettre dans un taxi aussi mais là tout de suite il a besoin d'être avec elle, de la sentir en sécurité. Même si il la détestait pour le baiser qu'ils avaient échangé et qui l'avait mis dans tous ses états , il ne pouvait pas se résoudre à la laisser ici après ce qui avait manqué de se passer. Il espère sincèrement que le mec a perdu quelques dents dans la bataille, qu'il se souviendra toute sa vie de ce qui lui est arrivé la fois où il a décidé qu'il pouvait faire ce qu'il voulait d'un corps qui ne lui appartenait pas. Il veut pas savoir ce qu'elle fout là à cette heure-ci, il se demande si elle est pas venue voir son mec mais c'est une question qu'il posera pas. Il s'est toujours pas remis de leur dernière entrevue et le souvenir de son regard quand elle s'était rendu compte de ce qu'elle avait fait l'avait transpercé. Elle regrettait c'était certain, et c'était exactement pour ça qu'il n'était pas sûre de vouloir rester à ses côtés. La douleur était trop réelle.

_________________

    YOU & I WERE MADE OF GLASS, WE'D NEVER LAST ◇
    But after we fuck it's over, walked out the door; that's closure. No I can't stay here and hold her, tomorrow act like I don't know her. Wouldn't ever be here sober, can't tell which one is colder. My clothing's on, we both did wrong, I gotta go that's what I told her.c:endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
- -


MessageSujet: Re: la balade à simba (alma)   

Revenir en haut Aller en bas
 
la balade à simba (alma)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RP de la joyeuse balade
» [La balade des Nains] Nain Dain Pied D'acier - Bifur - Dwalin
» blood on the Alma
» [RP] L'improbable balade de Pearl et Scarificare
» Balade des gens heureux [facebook]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
only god forgive :: DETROIT, MICHIGAN :: DISTRICT NORD :: Place des commerces-
Sauter vers: