Partagez | 
 

 dans le noir t'es ma lanterne, à la lumière t'es mal en point. (lip)

Aller en bas 
AuteurMessage
Noor Abade
- gangsta's paradise #floodeur du mois -
avatar
gangsta's paradise #floodeur du mois
pseudo : vulcain.
face @crédit : vanessa, ©delreys.
messages : 91
en ville depuis : 27/09/2018
points de vie : 1310


MessageSujet: dans le noir t'es ma lanterne, à la lumière t'es mal en point. (lip)   Dim 7 Oct - 23:16


semaine calme. semaine tranquille. son appartement. la ville. son boulot. triangle qui se répétait chaque jour. schéma trop bien connu. ses pieds qui pourrait la conduire d'un point à l'autre sans même que son cerveau de le demande. noor, ça fait une semaine qu'elle n'a pas visité d'autre appartement. qu'elle n'a pas visité d'autre lit que le sien. une semaine qu'elle n'a pas grimpé les quelques marches pour rejoindre le pallier suivant et l'appartement de lip. une semaine qu'ils se sont salement pris la tête. une semaine qu'elle ne lui adresse même pas un regard. pourtant, ils se sont croisés certains jours. l'un rentrait et l'autre sortait. pas un mot. rien. ça pique. parce que noor, elle s'était dis qu'il reviendrait. fierté mal placée qui l'empêche de faire le premier pas. d'aller s'excuser. au moins pour l'avoir fais voler de bon matin. elle sait qu'elle devrait s'excuser. mais en repensant à tout ce qu'il a dit ensuite, elle serait capable de l'insulter à la place. noor, elle fait comme si ça ne lui faisait rien. comme si ça ne lui changeait rien. putain de connerie. ça lui manque, à noor. pas juste les corps à corps. les discussions avant surtout. et elle regrette même les petites engueulades après. celles pas bien méchantes. qu'on oublie quelques heures après. le ton qui est monté pour des conneries. pour des trucs dont on ne se souvient jamais. mais elle peut pas l'dire, ça. elle peut pas dire à haute voix. même le penser suffit à lui bousiller sa journée. mais elle a l'esprit occupé quelques heures par jour. quand elle bosse. et ce soir, elle doit reprendre son service, noor. reprendre son service sans alma. ça va être long. ça va être chiant. elle va devoir supporter les clients, seule. elle va devoir supporter l'autre barman, aussi. le lourd. celui qui parle pour rien dire. qui essaie d'charmer les quelques clientes qui s'aventurent pas trop loin d'lui. l'type qui se charge de toutes les clientes. les jolies, pas les autres. à croire qu'c'est un canon l'gars.
les heures passent. dix-huit heures, elle s'bouge noor. rejoins l'bar. dépose son sac à main dans la pièce réservée au personnel. accroche un sourire à ses lèvres colorées avec soin. rouge à lèvres de teinte vieux rose. certainement son préféré. certainement celui qu'elle met l'moins souvent de peur de l'vider. elle se glisse derrière le bar, salue brièvement son collègue. et les premiers clients arrivent. et les clients s'enchaînent. les habitués avec lesquels noor rigole un peu. les nouvelles têtes qui s'empressent d'aller s'installer sur les banquettes. elle est concentrée noor. ses sourcils qui se froncent de temps en temps. elle relève la tête la gamine, laisse son regard traverser le bar et un sourire vient de nouveau étirer ses lèvres. bonne humeur communicative. et son regard chute sur le bar. sur les clients qui viennent s'y appuyer en attendant de passer une commande. et y'a une silhouette qu'elle ne connait que trop bien. des cheveux mi-longs. un sourire à la con. le regard ancré dans celui d'une fille assise à côté de lui sur un tabouret qui devait s'trouver dans le coin. lip. lip qui drague. lip qui veut passer commande. lip qui n'a pas trouvé d'autre bar que celui-ci pour passer sa soirée. alors qu'il sait qu'elle travaille ici. alors qu'il sait qu'elle bosse ce soir. son collègue qui ne va évidement pas s'en charger. c'est un mec. un mec qui drague une fille. il a mieux à faire. alors elle s'approche noor. à contrecœur. qu'est-ce que j'vous sert ? le vouvoiement de rigueur. faire comme si elle ne le connait pas. c'est puéril. mais elle n'a pas envie de taper la discussion. elle n'a pas envie de lui parler comme si de rien était. de se la jouer amical après ce qu'il a dit. alors elle met des barrières. prétextant simplement n'pas le connaître. c'est plus facile comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lip Snyder
- - i'm an angel with a shotgun - -
avatar
face @crédit : nekfeu (hallows)
messages : 57
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 262


MessageSujet: Re: dans le noir t'es ma lanterne, à la lumière t'es mal en point. (lip)   Mar 9 Oct - 4:57

C'est la chute libre depuis une semaine. Et le fond sur lequel il est censé venir s'écraser n'arrive jamais. Ca avait commencé par un vol plané dans son propre appartement, instigué par sa voisine puis ça c'était terminé par un baiser échangé avec son ex. Un baiser plein de regrets, plein de remords qui avait achevé de le foutre en l'air. Des putains de portes qu'on lui a claqué au nez à quelques jours d'intervalles. Sans doute qu'il mérite ce qui lui arrive Lip, faut dire qu'il a jamais été franchement sincère avec les nanas. Il a jamais été un enfant de choeur, ni même un putain d'ange mais il pensait avoir été correct. Autant avec celle qui était venu frapper chez lui en pleine nuit que l'autre qui l'avait repêché sur le trottoir alors qu'il était en train de s'évanouir dans des vappes d'alcool. Alors pour se soigner de ses mésaventures, Lip s'était adonné à ce qu'il savait faire de mieux. C'est à dire s'envoyer des meufs à n'en plus finir et fumer des joints interminables. En l'espace d'une semaine, il s'était tapé trois nanas dont une qu'il n'avait même pas réussir à le satisfaire jusqu'au bout parce qu'il avait la tête ailleurs Lip, le cerveau complètement embrumé. Il est plein de colère, plein de rancoeur et son seul moyen de la panser est de continuer à sortir, à se contrarier la routine. C'est ce qu'il fait ce soir là d'ailleurs en rentrant dans le bar où Noor travaille. Il est accompagné d'une pote d'enfance, il espère que sa voisine ne bosse pas ce soir mais quand il l'aperçoit derrière le bar il décide que ça lui fait rien. Il a envie d'être indifférent. Il a juste envie de boire un verre avec une bonne pote et c'est cette dernière qui avait insisté pour venir ici et profiter de leur happy hour. Apparemment ils faisaient des mojitos incroyable, chose que Lip ignorait puisqu'il se contentait de Gin Tonic ou de vodka citron. Au début Lip avait essayé d'esquiver mais finalement ils s'étaient retrouvés là. Ils discutaient depuis déjà dix bonnes minutes lorsque Noor fit son apparition. Lip ignore tant bien que mal son coeur qui s'accélère au moment où elle arrive jusqu'à eux. La même chose que d'habitude s'il te plait. Et toi Queen ? Queen d'ailleurs je te présente ma voisine Noor. Noor, je te présente une pote d'enfance Queen. Juste parce que même si il a la haine contre elle, il voudrait pas qu'elle croit qu'il lui accordait assez d'importance pour venir lui foutre la misère à son travail après ce qu'elle lui avait dit. L'indifférence demeurait le meilleur des mépris.

_________________

    YOU & I WERE MADE OF GLASS, WE'D NEVER LAST ◇
    But after we fuck it's over, walked out the door; that's closure. No I can't stay here and hold her, tomorrow act like I don't know her. Wouldn't ever be here sober, can't tell which one is colder. My clothing's on, we both did wrong, I gotta go that's what I told her.c:endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor Abade
- gangsta's paradise #floodeur du mois -
avatar
gangsta's paradise #floodeur du mois
pseudo : vulcain.
face @crédit : vanessa, ©delreys.
messages : 91
en ville depuis : 27/09/2018
points de vie : 1310


MessageSujet: Re: dans le noir t'es ma lanterne, à la lumière t'es mal en point. (lip)   Mar 9 Oct - 21:03


aucune envie de se pointer au boulot ce soir. aucune envie de sortir de son appartement. parce qu'elle était bien sur son canapé, devant la télé qui diffusait un programme à la con. souffle qui franchit ses lèvres quand elle entre dans le bar. quand elle s'rend compte qu'elle va bel et bien devoir passer de heures là. à s'occuper de clients qui n'sauront presque plus aligner deux mots après trois heures. gamine qui pose ses affaires. abandonne son sac. abandonne sa veste. bras croisés quand elle ressort de la pièce. sourire qu'elle affiche d'office sur ses lèvres. on le lui impose. l'patron qui le lui avait clairement fais comprendre lors de son embauche. sourire pour paraître sympathique. sourire est plus vendeur. elle se cale derrière le comptoir. attend les clients. attend que le bar ouvre réellement. et y'a les premiers clients qui arrivent. qui s'installent sur les tabourets devant la comptoir. sur les banquettes dans le fond. la musique qu'on n'entend plus vraiment. y'a plus que les voix. les rires. noor, elle commence a servir les quelques personnes qui s'approche du bar pour commander. les verres qu'elle saisit, qu'elle remplit et qu'elle dépose sur le comptoir. l'argent qu'elle encaisse. et l'tour est joué. noor, elle s'tape tout l'temps les mêmes clients. les rejetés d'l'autre. de son collègue. lui qui s'concentre sur les belles meufs. comme s'il espérait réussir à leur soutirer leur numéro, sans même pouvoir leur payer un seul et unique verre. parce que l'patron fait pas crédit. parce que l'gars est trop radin pour réellement payer les verres d'sa poche. noor, elle se pose par moment. discute avec les habitués. ceux qu'elle a l'habitude de voir, quasiment tous les soirs. ceux avec qui elle parle d'tout et n'importe quoi. du temps. de la une du journal de ce matin. elle rit avec eux la gamine. ceux qui ne se prennent pas la tête. ceux qui n'essaie même plus de la draguer. et y'a la porte du bar qui s'ouvre encore une fois. et qui se referme dans un petit claquement. deux silhouettes qui s'approchent du bar. et lip qu'noor observe un temps. noor qu'lip aimerait éviter. noor que lip aimerait qu'son collègue se charge. mais non. forcément, y'a du monde ailleurs. forcément il est en pleine conversation. alors elle s'approche. elle prononce quelques mots. les plus banals. prend les commandes. vouvoiement de rigueur. parce qu'elle veut mettre une barrière. mais l'gamin, il la présente à la fille. il la présente comme une voisine. c'est ce qu'elle est. une simple voisine. simple voisine qu'il croise dans le hall depuis une semaine sans lui adresser la parole. sans la regarder. une voisine quoi. avec qui il ne se passe absolument plus rien. l'regard qu'elle pose alors sur la fille. juste sur la fille. sans observer l'gamin. sourire qu'elle force un peu plus qu'auparavant. enchantée. et la fille lui sourit. sourire bien plus sincère. parce qu'elle doit être contente d'être ici. et elle lui balance sa commande. mojito. forcément. alors elle prépare l'tout. gin tonic et mojito. les deux verres qu'elle finit par poser devant les concernés. ça fera 10 dollars. noor qui veut écouter l'tout. noor qui veut écouter l'échange pour s'tirer. pour s'éloigner de lip. s'éloigner de celui dont elle doit se tenir à l'écart depuis un moment. mieux pour elle. mieux pour lui, aussi peut-être. parce qu'elle garde les mots qu'il a balancé dans un coin de sa tête. en travers de la gorge aussi. elle attend des excuses noor. des excuses qu'elle n'aura jamais. alors elle commence à s'faire une raison. à s'dire qu'elle doit arrêter d'y penser. arrêter d'penser à lui. à tout ça. passer à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lip Snyder
- - i'm an angel with a shotgun - -
avatar
face @crédit : nekfeu (hallows)
messages : 57
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 262


MessageSujet: Re: dans le noir t'es ma lanterne, à la lumière t'es mal en point. (lip)   Mar 9 Oct - 22:35

La situation est bien plus gênante que la fois où Noor avait frappé alors qu'il avait déjà de la compagnie dans la chambre. C'était pourtant putain d'épique. Les expressions faciales, les cris, la gêne de tout le monde. Il s'en était presque félicité. Jusqu'à ce que tout parte en live et que la porte claque, manquant de réveiller pratiquement tout l'immeuble. Mais cette fois c'est différent, y a pas de sourire en coin qui habille les lèvres du dealer. Sans doute parce que cette fois Lip contrôle pas la situation. Il la subit. Il avait eu aucune envie de venir dans ce bar et maintenant qu'il y est il a qu'une envie c'est s'en barrer. Sauf qu'il peut pas, parce qu'il a envie de faire plaisir à sa pote qu'il a pas vu depuis des semaines et parce qu'il veut pas s'avouer que d'être aussi proche de Noor lui fait un putain de truc. Il a comme une boule dans la gorge alors il s'applique à pas la regarder, et Queen le capte. Trop vite. Noor est à peine partie après avoir pris leur commande qu'elle commence déjà à lui dire qu'elle devrait peut-être aller lui parler. Lui dire c'est quoi son problème. Lip est pris de court, il fait genre qu'il sait pas de quoi elle parle mais lorsque Noor revient il sent le malaise monter. Il descend son GinTo d'une traite, il a besoin de courage pour ce qu'il va faire. Le reste de la soirée il essaie de se concentrer sur sa conversation, d'ignorer que Noor est dans le coin. Mine de rien quand un mec la drague lourdement, il tend l'oreille, sert les dents. Sa main se resserre contre son verre, sa mâchoire se contracte. Finalement Queen finit par y aller, son mec qui la presse de rentrer. Lip se retrouve seul à sa table et il a tout le loisir de regarder Noor bosser. Il surfe sur son téléphone distraitement, il est en train de finir le mojito de Queen quand il remarque que le bar s'est quasiment vidé. Peut-être que lui aussi devrait rentrer chez lui maintenant. Personne n'avait envie de le voir ici après tout. Surtout pas la jolie brune qui rigole fort aux blagues d'un connard tatoué accoudé au bar. Il est prêt à partir Lip, il est en train de sortir quelques billets. N'importe où mais pas ici.

_________________

    YOU & I WERE MADE OF GLASS, WE'D NEVER LAST ◇
    But after we fuck it's over, walked out the door; that's closure. No I can't stay here and hold her, tomorrow act like I don't know her. Wouldn't ever be here sober, can't tell which one is colder. My clothing's on, we both did wrong, I gotta go that's what I told her.c:endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor Abade
- gangsta's paradise #floodeur du mois -
avatar
gangsta's paradise #floodeur du mois
pseudo : vulcain.
face @crédit : vanessa, ©delreys.
messages : 91
en ville depuis : 27/09/2018
points de vie : 1310


MessageSujet: Re: dans le noir t'es ma lanterne, à la lumière t'es mal en point. (lip)   Mar 9 Oct - 23:00


noor, elle ne fait pas semblant. pas là. elle sourit à la fille, force le trait parce qu'elle n'en a aucune envie, mais c'est la politesse. c'est ce qu'on lui a appris quand elle était môme. dire bonjour. dire merci. et sourire. y'a juste ces trois petits trucs qui semblent pourtant insurmontable là. parce que noor, elle ne leur dit pas bonjour, enfin bonsoir en l'occurrence. elle se force à sourire à la fille mais ignore totalement lip. ne lui accorde aucun regard. pas l'envie de s'infliger c'genre de truc. gamine qui se la joue distante. si son patron était là, il l'aurait incendié. salement. noor, elle voit bien qu'ça plait pas. à la fille, parce que lip, il n'montre rien. il a l'air de s'en taper totalement. et c'est tant mieux au final. parce qu'elle n'aura pas à entendre une quelconque remarque à la con du gamin. les deux partent s'installer un peu plus loin quand ils sont servis. et rien qu'ça, ça soulage noor. parce qu'ils sont plus loin. parce qu'il est plus loin. l'impression de respirer de nouveau correctement. noor, elle se concentre vite sur autre chose. parce qu'elle ne veut pas rester sur ce genre de pensées. elle ne veut pas bloquer pour le reste de la nuit sur la présence de lip dans le bar. sur l'fait qu'lui aussi l'a encore parfaitement bien ignoré. alors noor, elle discute avec des personnes qui l'entoure. s'marre avec le vieux barbu au coin du bar. avec la fille d'à peu près son âge qui fait des allers retours pour les commandes de ses potes. et un gars arrivé y'a peu de temps. celui qui drague tout ce qui bouge. noor. la fille qui va et viens entre l'comptoir et la table qu'elle occupe avec ses amis. il a même réussi à faire fuir une fille. enfin la faire se décaler au moins. ça la fait encore plus marrer noor. parce qu'il est maladroit. mais même si elle bosse. même si elle discute et s'marre, noor, elle garde un oeil sur la table occupée par lip et queen. parce que ouais, elle a retenue l'prénom. elle les observe du coin de l'oeil de temps en temps. elle a surtout vu l'départ de la demoiselle y'a un bon moment. et lip qui pour s'occuper s'perd dans son téléphone. les regards qu'elle pensait discrets ne l'étaient peut-être pas autant qu'ça puisque l'gars, il prend parole. lui dit d'aller l'voir. d'aller lui parler. parce que lui, il pense clairement qu'ils ne se connaissent pas. mais c'est loin d'être le cas. noor, elle le connait lip. elle le connait même trop bien. trop pour espérer réellement des excuses. elle souffle doucement en l'voyant relever la tête et glisser sa main dans son porte monnaie. prêt à partir. alors elle bouge noor. prétexte de devoir débarrasser la table. elle s'approche, tranquillement. se pointe devant la table occupée par lip et saisit les deux verres vides. pas d'autre verre ? ça n'sonne même pas comme une vraie phrase, mais elle s'en tape noor. elle l'regarde simplement. pour la première vraie fois de la soirée. attendant une quelconque réponse ou action avant d'retourner derrière le bar. l'ton qui n'est pas sec. pas accueillant non plus. neutre. juste neutre. parce que c'est comme ça qu'elle doit être. parce que c'est ça qui pique l'plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lip Snyder
- - i'm an angel with a shotgun - -
avatar
face @crédit : nekfeu (hallows)
messages : 57
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 262


MessageSujet: Re: dans le noir t'es ma lanterne, à la lumière t'es mal en point. (lip)   Mer 10 Oct - 23:50

L'ambiance dans le bar n'est en aucun cas propice à la détente, Lip s'en rend bien compte malgré le Gin Tonic qu'il s'est envoyé. Il regrette de pas avoir commandé une vodka pure. Il n'aime ni la musique qui passe, ni les têtes qu'il voit passer. Queen est partie et il sait même pas pourquoi il reste dans ce putain de bar à regarder Noor à la dérobée. Elle doit le prendre pour un putain de psycopathe, elle doit se dire que franchement il avait aucune fierté de se ramener ici après tout ce qu'ils s'étaient balancé à la gueule. Il avait encore du mal à comprendre comment ils avaient pu passer d'une étreinte passionnée à une rupture consommée. Mais il veut pas y penser. Il a qu'une envie c'est rentrer chez lui, fumer un gros pet' et attendre que le sommeil vienne l'emporter. Demain il se réveillera et la routine recommencera, et c'était tout ce qu'il voulait en ce moment finalement : de la routine. Quelque chose de rassurant, quelque chose de pas dramatique : où y avait pas de portes qui claquent et des baisers qu'on regrette. Le combo Noor x Alma l'a laissé par terre, il a pas envie de se replonger à nouveau dans les méandres de sentiments inextricables qui finissent par former une grosse boule de n'importe quoi. C'en est trop pour lui. Il se lève prêt à se barrer, il balance une poignée de dollars sur la table lorsque Noor arrive à sa hauteur. Il la regarde. La fixe un moment. C'est vraiment une putain de beauté, aucun doute là-dessus. Pas comme Alma mais quand même. Elle a un putain de truc en plus qui raisonne au fond de ses entrailles, qu'il le veuille ou non. Elle lui demande si il veut pas un autre verre, et il tique. Il la regarde un instant et il capte que si ça se trouve, elle aussi trouvait cette situation gênante et complètement absurde. Parce que ça l'était non ? C'était putain de gênant et absurde. J'sais pas tu me l'offres ? Le ton est joueur bizarrement, son éternel sourire en coin est absent mais on devine facilement ses intentions. L'impression de marcher sur des oeufs et pourtant il y va. Parce qu'elle a pas l'air de le détester complètement et y a pas de haine non plus dans ce regard à lui. A croie que tous les deux regrettaient ce qui s'était passé ce matin là. Dans le doute il s'abstient, dans le doute il tatillonne il a pas envie de perdre la face une fois encore. Il en avait marre de distiller son orgueil dans les cou des filles mais pourtant quand elle le regarde, il jure qu'il sait plus trop ce qui est le plus important : sa fierté ou avoir le droit de s'approcher à nouveau.

_________________

    YOU & I WERE MADE OF GLASS, WE'D NEVER LAST ◇
    But after we fuck it's over, walked out the door; that's closure. No I can't stay here and hold her, tomorrow act like I don't know her. Wouldn't ever be here sober, can't tell which one is colder. My clothing's on, we both did wrong, I gotta go that's what I told her.c:endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
- -


MessageSujet: Re: dans le noir t'es ma lanterne, à la lumière t'es mal en point. (lip)   

Revenir en haut Aller en bas
 
dans le noir t'es ma lanterne, à la lumière t'es mal en point. (lip)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Poignard dans le Noir
» [Accepté] avant je marchais dans le noir, puis j'ai aperçu la lumière... récit d'un xel par killer-neutre
» Livres Zstampés plus reconnus !
» [Question] {un poignard dans le noir} - Collines venteuses et ennemis blessés [Résolu]
» [500 pts] Patrouilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
only god forgive :: DETROIT, MICHIGAN :: DISTRICT EST :: Rue des commerces-
Sauter vers: