Partagez | 
 

 (F 1/1 Libre) ✝ Mutual stalking • Wise men say only fools rush in

Aller en bas 
AuteurMessage
Vincenzo Bartolomeo
- gangsta's paradise #floodeur du mois -
avatar
gangsta's paradise #floodeur du mois
face @crédit : Matthew Daddario ♦ (c) Faust
messages : 77
en ville depuis : 01/10/2018
points de vie : 2607


GANGSTA SQUAD
.:

MessageSujet: (F 1/1 Libre) ✝ Mutual stalking • Wise men say only fools rush in   Mer 3 Oct - 2:02

Layla
25/30 ans – Au choix  – Journaliste
(suggestions d’avatar : Emma Watson ✤ Ashley Greene ✤ Eiza González)

infos sur le perso
Gamine d’Oakland, Layla est la fille d’un inspecteur corrompu qu’elle a toujours vu comme son héros et ce, même après avoir découvert la vérité sur son implication dans les affaires criminelles de la pègre locale. Petite, elle était fascinée par les histoires de son paternel et la façon dont il réglait certaines de ses affaires, persuadée qu’un jour aussi elle vivrait une vie aussi passionnante et dangereuse. Quand, à la suite d’un trafic s’étant mal terminé, la famille fut victime de menaces et intimidations de la part de la mafia, sa mère accepta de témoigner contre son époux et ses associés en échange du droit à bénéficier du programme de protection des témoins pour elle et sa fille. Les deux femmes se virent attribuer une nouvelle identité et emménagèrent sur la côte Est des Etats-Unis, alors que Layla n’était pas encore adolescente. Sa mère ainsi que l’U.S Marshall chargé de leur protection ne cessèrent de décrire lui décrire son père comme un dangereux criminel qu’il était nécessaire d’arrêter afin que la petite cesse de l’idolâtrer et tire un trait sur son ancienne vie. L’encre qui coule depuis toujours dans ses veines et sa passion pour les médias l’ont poussé à suivre des études de journalisme, dans l’espoir d’être sur le terrain afin de s’extirper de cette protection excessive dont elle a bénéficié durant sa jeunesse. A l’obtention de son diplôme, elle a eu plusieurs propositions d’embauche pour des journaux prestigieux mais a choisi de s’installer à Detroit, inextricablement attirée par le jeu de pouvoir ayant lieu entre les trois familles criminelles. Brûlant d’un ardent désir de faire ses preuves, c’est en quête de son premier scoop qu’elle a commencé à s’intéresser à la corruption au sein de la police, tombant à chacune de ses recherches sur le même prénom lorsqu'il s'agissait d'affaires concernant les Bartolomeo : Vincenzo.

lien avec votre perso
Vincenzo Bartolomeo, un simple nom au-dessous de la photo d’un brun ténébreux dont elle connaît chaque trait du visage à force de l’observer, pierre angulaire du travail titanesque dans lequel elle s’est lancée. Elle connait sa réputation sans arriver à cerner ses véritables motivations, a établi un dossier sur lui aussi conséquent que superficiel. Elle le suit à la trace, questionne ceux qui le fréquente le plus discrètement possible dans l’espoir vain de trouver une faille à exploiter, une preuve de sa culpabilité. Certains jours, il obsède ses pensées au point qu’elle en perd ses repères, restant avec l’impression malaisante qu’elle est liée à lui plus qu’elle ne l’est de certains de ses proches amis. Il est une énigme qui l’attire autant qu’il ne la rebute, sentiments partagés entre la fascination et l’aversion, belle dont les émotions contraires ne font que témoigner de la honteuse vérité qu’elle s’est toujours refusée à avouer : au fond d’elle-même, la haine logique qu’elle devrait avoir du monde du crime ne dissimule que futilement l’attirance insensée qu’elle a pour ce milieu dont Vincenzo est la quintessence.

Ce qu’elle ignore encore, c’est que le sicilien la surveille depuis l’instant même où elle a décidé d’enquêter sur lui, prédateur aux aguets dont la proie l’intrigue au plus haut point. Contrairement à ses cibles habituelles, la demoiselle reste un mystère au passé trouble et dont il n’est pas arrivé à déterrer tous les secrets. Alors dans l’ombre il l’observe, s’éprend de cette curiosité malsaine qu’elle semble également entretenir pour lui, partageant sans le savoir cette fascination qu’ils ont l’un pour l’autre. Rien n'est plus étrange que cette connexion qui existe alors qu'ils ne se sont jamais rencontrés et d'une certaine manière, tous deux redoutent comme ils trépignent d’impatience à l’idée de pouvoir un jour se confronter, rencontrer enfin la chimère qui hante chacune de leurs pensées…

Quelques petites précisions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nur Al Sahar
- - i'm looking for justice - -
avatar
face @crédit : eiza, morrigan.
messages : 12
en ville depuis : 03/10/2018
points de vie : 67


MessageSujet: Re: (F 1/1 Libre) ✝ Mutual stalking • Wise men say only fools rush in   Mer 3 Oct - 17:04


une perle à côté de laquelle je ne me voyais pas passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincenzo Bartolomeo
- gangsta's paradise #floodeur du mois -
avatar
gangsta's paradise #floodeur du mois
face @crédit : Matthew Daddario ♦ (c) Faust
messages : 77
en ville depuis : 01/10/2018
points de vie : 2607


GANGSTA SQUAD
.:

MessageSujet: Re: (F 1/1 Libre) ✝ Mutual stalking • Wise men say only fools rush in   Mer 3 Oct - 17:08

Han mais je suis aux ange

Merci, merci de ne pas être passé à côté de ce scénario qui en effet est trop cool (sans m'envoyer de fleurs ). Trop content de te voir débarquer et surtout n'hésites pas à me harceler si besoin !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
- -


MessageSujet: Re: (F 1/1 Libre) ✝ Mutual stalking • Wise men say only fools rush in   

Revenir en haut Aller en bas
 
(F 1/1 Libre) ✝ Mutual stalking • Wise men say only fools rush in
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]
» Les RPG en libre téléchargement
» Journée 4 : Journée libre ! (vendredi 18 juin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
only god forgive :: la cité des mâles veille sur le quartier des lunes :: les avis de recherche :: les indispensables-
Sauter vers: