Partagez | 
 

 met a female dragon, had a fire conversation (noor)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Noor Abade
- gangsta's paradise #floodeur du mois -
avatar
gangsta's paradise #floodeur du mois
pseudo : vulcain.
face @crédit : vanessa, ©delreys.
messages : 91
en ville depuis : 27/09/2018
points de vie : 1310


MessageSujet: Re: met a female dragon, had a fire conversation (noor)   Jeu 4 Oct - 13:45


confrontation des orgueils. des fiertés mal placées. combat sans merci. les piques qui se succèdent. les mots balancés à la volée, sans même se soucier de l'impact qu'ils peuvent avoir. seul et unique but de faire taire l'autre. ils sont tous les deux doués là-dedans. c'est pas la première fois que ça arrive, c'genre de prise de becs entre eux deux. mais cette fois, ça va plus loin. parce que y'a plus gros en jeu. enfin, au début au moins. ne pas avouer que cette erreur, celle de dormir ensemble, ne les a pas plus dérangé que ça. ils peuvent pas l'dire. c'était pas censé arriver. ça ne se reproduira sûrement jamais. lip et noor, c'est juste physique. c'est les corps qui ne font qu'un pour un temps et se séparent de nouveau pour retourner à leurs petites vies ensuite. eux deux c'est juste une parenthèse dans le quotidien. petite évasion. c'est pas censé durer plus longtemps qu'leurs ébats. ils gueulent et la gamine, elle balance quelques mots. la vérité. juste la vérité. et ça l'énerve lip. elle le voit. elle son regard noir. elle le voit la jauger du regard. regard dur. elle est presque fière d'elle noor. fière de l'avoir piqué à ce point. parce que s'il est piqué, c'est qu'elle n'est pas loin d'la vérité. mais lip, il peut pas se laisser faire. elle aurait du s'y attendre noor. elle aurait du s'attendre au fait qu'il allait surenchérir. qu'il n'allait pas la laisser avoir le dernier mot. la laisser imaginer qu'elle l'avait suffisamment blessé pour qu'il se taise. pour qu'il la laisse partir sans rien dire. elle aurait du s'attendre à ce qu'il balance des mots blessants. passer à l'étape au-dessus. parce que c'est ce qu'il fait. forcément. lip, il balance les mots qui marquent. qui interpellent. commencer à coucher ensemble c'était une connerie. ils auraient pas du commencer. pas en étant voisins. la gamine, elle a presque envie d'se marrer. rire jaune qui aurait pu franchir ses lèvres dans un autre moment. parce que l'fait qu'ils soient voisins, c'est bien loin de le déranger d'ordinaire. parce qu'il n'a pas l'air de s'plaindre de l'avoir sous la main. d'entendre quand elle est là pour savoir quand s'pointer. et lip, il a l'culot de lui balancer qu'elle a niqué son coup d'hier soir. la blague. la putain de grosse blague. la fille d'hier soir, tu l'as fais partir tout seul. en jouant à merveille ton rôle d'enfoiré. tu m'as laissé entrer, parce que tu voulais t'marrer. tu l'as prise pour une conne et ça l'a gavé. mais c'est bien, au moins elle s'est rendu compte de comment t'es réellement. et ça, c'est la vérité. la fille d'hier, elle serait restée sans aucun souci s'il ne l'avait pas fais entrer. si il n'avait pas fais passer noor pour sa soeur en s'foutant simplement de sa gueule. de leur gueule. la gamine calmée y'a encore quelques minutes s'énerve de nouveau. mâchoire serrée. regard noir. elle bout. à l'intérieur de sa tête, ça part dans tous les sens. elle l'insulte de tous les noms. le frappe avec tout ce qui lui passe sous la main. mais elle ne laisse rien de tout ça paraître. y'a juste sa mâchoire qui la trahie. juste son regard noir. rien d'autre. rien de plus que ça. soit dit en passant, c'est bien loin d'te déranger que j'habite juste en dessous quand t'as personne sous la main. quand la fille de la soirée à eu la putain de bonne idée d'te planter. mais ouais, t'as raison, on devrait sûrement tout arrêter. t'es pas un si bon coup qu'ça de toute manière. épaules haussées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lip Snyder
- - i'm an angel with a shotgun - -
avatar
face @crédit : nekfeu (hallows)
messages : 57
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 262


MessageSujet: Re: met a female dragon, had a fire conversation (noor)   Jeu 4 Oct - 21:03

Et maintenant ça tire à balle réelle, Lip se fout totalement des dommages qu'il créé. Il sait qu'elle le fait sacrément chier, qu'elle mérite une bonne correction et que ça passe par la parole, à défaut de pouvoir se défendre autrement. Le but étant de l'humilier un peu, de la bousculer sans avoir besoin de la toucher. Qu'elle avoue qu'elle aussi hier soir avait fait preuve de faiblesse en s'égarant jusqu'au petit matin dans son appartement. C'était de sa faute de toute manière, elle avait tout gâché à partir du moment où elle avait décidé de l'envoyer valser de l'autre côté du canapé à quelques centimètres de la table basse. Lip ne culpabilise même pas vraiment en se montrant odieux. Avec toute la mauvaise foi dont il est capable, il affirme que cette nouvelle habituer de coucher ensemble est une mauvaise idée alors que franchement elle est la bouffée d'oxygène qui lui est parvenue alors qu'il commençait à étouffer dans sa vie faites de risques et de contraintes. Il aime dire à qui le veut qu'il est libre, qu'il n'a ni Dieu ni maitre mais la vérité c'est que sa vie est rythmée par ses livraisons de came et sa peur de se faire griller par les flics. C'est pour ça qu'il boit autant, qu'il fume, qu'il se perd entre les cuisses de la première venue. Parce que là au moins il oublie sa vie de merde. Il oublie sa mère qui lui casse constamment les couilles, son beau père qu'il aurait aimé pouvoir fumer depuis longtemps et tout le reste. Il passait son temps à trouver de nouveaux moyens de fuir son quotidien puis il y avait eu la voisine du dessous. Ses yeux bruns, son cul de ouf : Noor. Son petit prénom bizarre qu'il pensait avoir mal entendu au début et auquel il avait fini par se faire. Qu'il se retenait de murmurer pendant qu'il la prenait dans la douche ou sur le comptoir de sa cuisine. Heureusement que c'était un excellent menteur, qu'il arrivait souvent à être crédible quand il balançait les pires contre-vérité. Mais écoutes-toi, 'comment je suis réellement', tout le monde sait comment je suis réellement. Y'a qu'à me regarder. On devine tout de suite que j'suis pas le genre de mec qu'on ramène à sa mère. Lip était l'incarnation du mauvais garçon, du petit con qui n'écoutait personne et qui n'en faisait qu'à sa tête. Personne ne doutait en le voyant du chaos qu'il était capable de semer rien qu'en le décidant. Parfois même sans le contrôler. Alors ça l'atteint pas, quand Noor lui balance que c'est lui qui a fait fuir la blonde en tentant de se foutre de sa gueule. Parce que c'est sa manière de s'amuser, sa propre définition de l'amusement. Puis vient la remarque sur le cul, Lip hausse les sourcils puis éclate de rire. A en basculer la tête en arrière. Il la regarde puis secoue la tête, hilare. Putain je l'attendais celle-là. Bah alors écoutes, si moi je suis un mauvais coup alors toi t'es la championne de la simulation. Barre toi à LA et deviens actrice parce que tu nous as donné une putain de performance hier sur ce canapé. T'en aurais presque réveillé le voisin. Sourire malin sur le visage, il se rapproche d'elle comme un lion qui s'apprête à venir jouer avec sa proie. Il se rapproche si proche d'elle qu'il sent presque son souffle sur son visage. Puis pour un mec que t'aimes pas te taper je trouve que tu viens souvent frapper à ma porte tu trouves pas ? Une lueur de défi dans le regard et l'envie du dernier mot.

_________________

    YOU & I WERE MADE OF GLASS, WE'D NEVER LAST ◇
    But after we fuck it's over, walked out the door; that's closure. No I can't stay here and hold her, tomorrow act like I don't know her. Wouldn't ever be here sober, can't tell which one is colder. My clothing's on, we both did wrong, I gotta go that's what I told her.c:endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor Abade
- gangsta's paradise #floodeur du mois -
avatar
gangsta's paradise #floodeur du mois
pseudo : vulcain.
face @crédit : vanessa, ©delreys.
messages : 91
en ville depuis : 27/09/2018
points de vie : 1310


MessageSujet: Re: met a female dragon, had a fire conversation (noor)   Ven 5 Oct - 14:03


noor, elle ne regrette pas de l'avoir balancé du canapé y'a quelques minutes. elle en est même presque fière en voyant la tournure des évènements. même si elle sait parfaitement que si elle ne l'avait pas fais, rien de tout ça n'aurait été dis. elle sait que si elle ne l'avais pas fais tomber du canapé, il n'aurait pas été aussi énervé et il n'aurait pas balancé tout ça. il n'essaierait pas à tout prix de la blesse. de la faire réagir. de la rabaisser. elle le sait, tout ça noor. mais ça ne fait que l'énerver davantage. parce qu'au lieu de juste la mettre à la porte de son appartement sans surenchérir, lip, il gueule. braille dans tous les sens. lip qui fait l'gamin. qui n'agit pas comme un adulte. pas comme un type d'son âge devrait le faire. mais fallait pas s'attendre à mieux. parce qu'elle devrait commencer à l'connaître la gamine. et pourtant, même si elle devrait s'être préparée à tout, elle n'peut qu'être surprise en entendant l'gamin prendre parole. lui dire que tout ce qu'il s'passe entre eux était une putain de mauvaise idée. pas juste la nuit qui s'était éternisée. elle pensait pas entre ces mots là sortir de ses lèvres. pas aujourd'hui. ni même un autre jour. parce que ça semblait leur convenir cette pseudo relation. l'fait d'juste coucher ensemble. de s'trouver sans grand mal puisqu'ils vivaient à un pallier d'écart. mais faut croire qu'elle s'est plantée. faut croire que ça ne lui allait pas. que l'fait que la fille d'hier soir se soit tirée, lui est resté en travers de la gorge, aussi. sauf qu'noor, elle peut pas le laisser la blâmer sur ça. parce que c'est de sa faute, à lui. pas la sienne. c'est lui qui l'a prise pour une conne. c'est lui qui a fait entrer noor sans se soucier du fait que l'autre fille était encore là. sans se dire que ça pourrait être relativement gênant pour elle. mais non. lip, y'a rien de tout ça qui lui vient en tête. alors noor, elle balance. elle prend pas de gants. balance que la fille, au moins, elle a pu voir comment il est réellement. mais lip, il nie. il dit qu'on voit clairement comment il est d'entrée. qu'c'est comme écrit sur sa gueule qu'c'est pas un gars bien. pas totalement faux. pas totalement vrai non plus. donc tu vas m'dire que toutes les filles que tu ramène sont parfaitement au courant qu'tu vas prendre un malin plaisir à les chasser d'ton appartement dès qu't'auras pris ton pied ? qu'aucune d'entre elle n'se laisse amadouer par l'idée d'te faire changer à un moment ? et la gamine, elle parle. parle. parle. la réaction du gamin qui n'est clairement pas celle qu'elle attendait. parce qu'il s'marre. éclate de rire avant d'dire qu'il s'attendait à ce qu'elle lui dise ça. pas très recherché, faut avouer. la remarque type qu'peux faire une fille énervée, à un gars avec qui elle vient d'coucher. c'est bas. c'est pas dans les habitudes de noor. il parle lip, évoquant la nuit passée. alors qu'il se rapproche. bien trop près. et il lui fait remarquer qu'elle passe bien trop d'temps ici malgré qu'ce soit un pseudo mauvais coup. elle peut pas n'rien dire noor. gamine qui lève les yeux pour l'observer droit dans les yeux. on m'a toujours dis que j'devais faire actrice, ça tombe bien. à chaque fois que j'viens te voir, c'pour m'entraîner avant d'lancer ma carrière. être certaine d'mon jeu de rôle. de ma crédibilité. mais si t'y as cru, c'est qu'j'suis vraiment douée. gamine persuasive. gamine qui balance ces conneries comme si c'était la vérité. comme si lip, c'était vraiment un putain de mauvais coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lip Snyder
- - i'm an angel with a shotgun - -
avatar
face @crédit : nekfeu (hallows)
messages : 57
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 262


MessageSujet: Re: met a female dragon, had a fire conversation (noor)   Ven 5 Oct - 20:53

C'est presque si elle essaie pas de le comprendre maintenant la gosse. Elle s'interroge sur les intentions de ses conquêtes passées comme si c'était ses affaires. Comme si ça pouvait changer quelque chose à la situation. Lip secoue vivement la tête, agacé. Il a pas du tout envie de parler de ça, parce que l'idée qu'on puisse vouloir le changer lui rappelle trop une ex qu'il a tout fait pour oublier. Je leur laisse pas le temps de vouloir quoique ce soit, c'est que du cul. Seulement du cul. Je les emmène pas au restaus et je leur tiens pas la porte. qu'il réplique sèchement. Pourquoi tout le monde parlait constamment de le faire changer ? Pourquoi les gens n'acceptaient pas seulement de le laisser faire de la merde, de le laisser se foutre de la gueule des filles et dealer jusqu'à ce qu'il ait assez d'argent pour se barrer ? C'était si compliqué ? Etait-il aussi pourri qu'on lui demande constamment quand est-ce qu'il allait tenter de s'améliorer ? Les ébats sauvages sont loin derrière eux. Y a plus que le ton qui hausse et les reproches infondés. Tout s'enchaine et aucun des deux ne se résout à freiner l'allure. Au contraire, chacun surenchérit pour continuer à nouer des noeuds là où à la base il n'y avait que du simple, que du fluide. Lip trouvait ça étonnamment facile d'ailleurs, tellement facile qu'il s'était vite rendu à l'évidence : ça ne pourrait pas durer. Il leur aurait bien donner quelques semaines de sursis mais le drama ne prévenait pas et visiblement c'était ce matin après ce qui semblait être la meilleure baise que le rideau venait à se baisser. Lip s'en tape, des comme elle il peut en trouver dix juste en descendant dans la rue. Du moins c'est ce qu'il aimerait croire, c'est ce qu'il aimerait prendre pour vérité. Sauf que c'est pas la vérité. La vérité c'est que des meufs comme Noor ça court pas les rues et que c'est le genre de meuf qu'on rencontre une fois dans une vie. Mais il préfère crever plutôt que de l'avouer. Surtout maintenant qu'elle vient de lui balancer qu'il est un mauvais coup et que jusqu'ici il ne servait uniquement qu'à lancer sa carrière d'actrice. Lip fronce les sourcils, d'un air dégoûté. T'es pathétique, t'es vraiment pathétique. Maintenant si c'est vrai, si c'est ça ton délire alors je vois pas ce que tu fous encore chez moi. Prend tes affaires et casse-toi. Le ton est volontairement dur. Méchant. Agressif. Il n'a plus envie de rigoler à présent. Plus du tout. Il n'a qu'une envie c'est de la voir passer la porte et de ne plus jamais la revoir.

_________________

    YOU & I WERE MADE OF GLASS, WE'D NEVER LAST ◇
    But after we fuck it's over, walked out the door; that's closure. No I can't stay here and hold her, tomorrow act like I don't know her. Wouldn't ever be here sober, can't tell which one is colder. My clothing's on, we both did wrong, I gotta go that's what I told her.c:endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noor Abade
- gangsta's paradise #floodeur du mois -
avatar
gangsta's paradise #floodeur du mois
pseudo : vulcain.
face @crédit : vanessa, ©delreys.
messages : 91
en ville depuis : 27/09/2018
points de vie : 1310


MessageSujet: Re: met a female dragon, had a fire conversation (noor)   Sam 6 Oct - 10:04


noor, elle se tape de ces filles qu'il ramène dans son appartement. elle ne veut rien savoir ce qu'il se passe entre eux. ne veut rien savoir sur elles, ni leur nom, ni leur âge. rien. rien du tout. mais c'est pourtant ces mêmes filles pour qui elle prend partie maintenant. ces filles qu'elle classe comme majoritairement suffisamment naïves pour pouvoir penser le changer. l'avoir juste pour elles à un moment. et ça l'énerve ce qu'elle dit, noor. pas difficile de s'en rendre compte au vue du ton avec lequel il lui répond. lip, il ne veut pas changer et ne supporterait pas que quelqu'un essaie de le changer. tu sais pas ce qu'il peut se passer dans la tête de ces filles. pas pour certaines en tout cas. mais c'que tu dois savoir parfaitement, c'est qu'la moitié d'entre elles rêvent sûrement d'te tuer. vouloir le tuer pour les traiter comme l'indésirée. personne en trop. intrus pour le reste de la nuit. les traiter comme des pestiférées après avoir choyé leur corps quelques instants plus tôt. noor, ce matin, elle fait partie de ces filles qui rêvent d'le tuer. pas pour les mêmes raisons néanmoins. parce que noor, il ne la traite pas comme les autres. à les virer avant de s'endormir. claquer les portes. les ignorer. jusqu'au moment où elles mettront les voiles. non, noor, elle a squatté son canapé et s'mange des rafales de balles depuis qu'il a ouvert les yeux. des mots blessants, vexants, choisis dans cet unique but. pour lui clouer le bec. pour le faire taire et partir. mais noor, elle ne se laisse pas faire. pas par lui, pas par l'reste du monde aussi. alors ça prend de l'ampleur. ça part dans tous les sens. noor, elle aurait du n'jamais lui répondre et descendre à son appartement dès qu'elle aurait enfilé ses vêtements. mais non, elle gueule aussi et reste pour le moment. reste alors qu'elle devrait être repartie depuis quelques instants déjà. noor, elle lâche quelques mots incroyablement faux. s'invente simulatrice hors pair qui s'entraîne à chaque fois qu'elle couche avec lip. sorte de travaux pratique. et lip, il y croit. lip, il fonce droit dans l'mur. gamin piqué. gamin vexé. gamin dégoûté. j'suis peut-être pathétique, mais j'suis toujours pas tombée aussi bas qu'toi. et t'en fais pas, j'me casse. elle met quelques seconde avant d'se retourner. quelques secondes les yeux dans les yeux. parce qu'elle sait qu'ils ne se reverront pas avant un long moment. gamine qui s'tourne finalement. chausson qu'elle reprend au passage. porte qu'elle ouvre et qu'elle claque derrière elle. gamine qui n'hésite même pas une fois la porte franchie. le pas assuré, déterminé, elle descend les quelques marches pour retourner chez elle. s'faufiler dans son appartement avant qu'quelqu'un la surprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lip Snyder
- - i'm an angel with a shotgun - -
avatar
face @crédit : nekfeu (hallows)
messages : 57
en ville depuis : 28/09/2018
points de vie : 262


MessageSujet: Re: met a female dragon, had a fire conversation (noor)   Sam 6 Oct - 10:35

Pourvu qu'elle se casse. Avant qu'il dise pire, avant qu'il fasse pire. Il en revient pas du coup de sang qu'il vient de se prendre dès le réveil alors que tout se passait bien jusque là. Alors que ce moment sur ce putain de canapé qu'il avait envie de brûler à présent avait été si parfait. C'est pour ça que Lip ne fait confiance à rien ni personne : parce que souvent les choses sont éphémères et rien ne dure. Ni les gens, ni les relations, ni les situations. Rien. Tout était fait pour être un certain temps avant de s'évanouir dans les airs sans laisser de trace. Exactement comme cet accord implicite entre les deux. Du sexe pour du sexe, des joints, des éclats de rire, des orgasmes et c'est tout. Un contrat tacite qu'ils auraient du respecté à la lettre. L'un des deux hier aurait du reprendre ses esprits pour éviter de passer la nuit ensemble. Eviter à l'autre de prendre plus de place qu'il n'aurait du. Parce que c'était bien parti de ça le problème à la base n'est-ce pas ? Il avait simplement débordé sur elle, elle avait réagi au quart de tour en répliquant et voilà où ils en étaient. Elle est là à lui faire la morale, à prétendre que la moitié des nanas qu'il s'est envoyé a sûrement envie de le tuer. Elle avait grave raison sur ce point, Lip avait une réputation de connard fini et il s'en rendait un peu plus compte à chaque fois qu'il sortait et recroisait une ancienne conquête. Je m'en bas les couilles, ça m'empêche pas d'avoir leurs likes sur Instagram. L'insolence personnifiée, Lip balaye les scuds de Noor avec l'abilité de ceux qui sont habitués à en recevoir. Parce que c'est pas la première fois qu'il se prend la foutre d'une meuf avec qui il a couché la veille. Il est habitué Lip mais s'il était tout à fait sincère il avouerait que ça le fait chier que ça vienne de Noor cette fois. Parce que Noor... Bordel, c'est un peu différent. Il sait pas trop pourquoi. Mais il sait que c'est différent parce que quand il la voit passer la porte, pendant un faible instant il a envie de la retenir. Sauf que voilà, trop de fierté ou peut-être pas assez de courage il la laisse filer. Ok très bien et bonne journée surtout, claque bien la porte en partant ! Sauf qu'elle est déjà loin, la porte est déjà claquée. De rage, Lip envoie valser sa bouteille de jus d'orange. PUTAIN. Il le sait déjà sa journée sera nulle à chier. Comme quoi on pouvait pas à tous les coups gagner.

_________________

    YOU & I WERE MADE OF GLASS, WE'D NEVER LAST ◇
    But after we fuck it's over, walked out the door; that's closure. No I can't stay here and hold her, tomorrow act like I don't know her. Wouldn't ever be here sober, can't tell which one is colder. My clothing's on, we both did wrong, I gotta go that's what I told her.c:endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
- -


MessageSujet: Re: met a female dragon, had a fire conversation (noor)   

Revenir en haut Aller en bas
 
met a female dragon, had a fire conversation (noor)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fire Emblem
» DRAGON'S CUP 2010 [100 joueurs attendus]
» Premium Deck Series: Fire & Lightning
» DBZ Raging Blast 2 + OAV Dragon Ball Kai Dr Egui
» un dragon etrange...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
only god forgive :: DETROIT, MICHIGAN :: DISTRICT SUD :: Résidences-
Sauter vers: